Stages oser être Soi - Session n°3

Chemin d'éveil


Dates des prochains stages

En Bretagne (35), près de Redon, à La Chapelle de Brain, en yourte

  • Du jeudi 19 (soir) au dimanche 22 mars 2020
  • Du jeudi 18 (soir) au dimanche 21 juin 2020
  • Du jeudi 24 (soir) au dimanche 27 septembre 2020

Horaires du stage : Arrivée le jeudi à 19h (si possible) et fin du stage le dimanche à 18h30.

Important : Prévoyez une journée de repos le lendemain car vous en aurez besoin et surtout pas de départ en urgence le dimanche soir afin de repartir chez vous tranquillement et sans stress.


A qui s'adresse ce stage ?

  • Aux personnes ayant participé au stage d'intro et à la session n°2.

Que fait-on pendant ces 3 jours de stages ?

  • Nous ferons le point sur votre évolution et vos questionnements
  • Nous clarifierons certaines thématiques :
    • Le libre arbitre
    • Le pouvoir créateur
    • Le jugement
    • ...

Que vous soyez entrés par la porte de la thérapie, du développement personnel ou même de la religion, il arrive un moment où les concepts doivent êtres lâchés.

Même si la majorité de la masse émotionnelle qui vivait en vous a disparu, si vos relations se sont considérablement améliorées et si les filtres qui vous empêchaient de ressentir cette vie à l’intérieur de vous sont partis, il reste un constat implacable : il vous manque encore quelque chose !

Du moins c’est l’impression que vous avez car en réalité, il ne manque rien mais il y a encore quelque chose en trop. Ce quelque chose c’est vous, ou plus précisément l’illusion que vous êtes objet (un moi) séparé des autres objets et surtout séparé de sa source.

 

C’est la souffrance originelle, celle qui est commune à toute l’humanité (quelques soient les histoires individuelles), c’est LA prison qui contient toutes les prisons.

Cesser de fuir cette ultime vérité peut être le point de départ d’une vie dédiée à retrouver votre état originel, l’immaculée conception, autrement dit l’éveil spirituel.

 

Voie directe ou chemin ?

  • Le chercheur spirituel va alors butter sur ce qui semble être une contradiction :

D’un côté, certains « éveillés » affirment qu’il n’y a rien à faire, que vous êtes déjà « cela » et que s’imaginer aller quelque part met une distance entre le chercheur et ce qu’il cherche. Très en vogue actuellement, c’est ce que l’on appelle la voie de la connaissance directe ou encore le Néo Védanta.
La résolution se trouve dans la célèbre question « Qui suis-je ? » de Ramana Maharshi .

  • Une autre voie, toujours dans la tradition des sages de l’Inde et de l’approche non-duelle (l’Advaïta Vedanta), transmet une pratique spirituelle, que l’on pourrait appeler un chemin d’éveil ou encore une Sadanha.

En réalité, ces deux approches ne s’opposent pas et les deux peuvent êtes abordées en même temps.

On peut comprendre les concepts de non dualité avec sa tête, si le personnage est trop dense, si les attachements (inconscients ou pas) au « monde » sont encore trop forts, quelque chose à l’intérieur tient l’identification à la forme de toute ses forces et seul un choc pourrait la faire lâcher.

 

C’est pourquoi une pratique quotidienne et intensive est utile afin de mûrir à cette vérité. Mois après mois, année après année le glaçon (personnage) fond graduellement dans l’océan de La conscience. Les murs de la prison intérieure deviennent tellement fins et poreux que la lumière traverse de toute part.

Il est alors tout proche, le moment où vous sortez du rêve cosmique qui vous emprisonne, enfin la vérité peut éclater d’elle-même :

 

Vous n’avez jamais été ce pour quoi vous vous prenez.

Le monde n’a jamais existé en tant que réalité.

Vous êtes ce que vous cherchez depuis la nuit des temps.