Chamans des temps modernes

25 novembre 2015

 

Comme me l'a enseigné Laurent Huguelit, chaman, lors de ses stages, la plupart d'entre nous faisons partie de la lignée des chamans des temps modernes.

Les énergies qui nous entourent et qui nous guident le savent. Car elles aussi évoluent.

Même si certaines nous demandent une maîtrise des rituels sacrés ancestraux pour s'y connecter, il nous reste un tas d'autres mondes à explorer, prêts à nous accueillir.

Des mondes qui resteront de toute façon, toujours à notre portée dans une volonté de bienveillance.

Mais tout dépend comment nous-mêmes abordons notre propre Univers intérieur.

Plus nous serons violents envers nous-mêmes, plus notre monde sera violent avec nous et autour de nous.

Plus nous serons dans cette dynamique de protection et de peur, moins nous percevrons tout l'amour qui s'offrira à nous sous toutes ses formes.


Rituels sacrés chamaniques ou pas, le plus important reste dans l'intention que nous mettons derrière chacune de nos actions.

Le sacré n'est simplement qu'une image idéalisée de nos croyances spirituelles et religieuses profondes.

Le sacré puise sa force dans la fréquence quantique de ce à quoi il nous connecte.

Si nous conscientisons nos actes avec le coeur, c'est à ce moment là où le sacré devient puissant.

Comme une pierre précieuse qui ne devient précieuse que parce que nous la voyons et parce qu'elle fait partie de notre paradigme.

Seule dans le désert, un animal passe à côté sans y prêter attention, elle n'a plus rien de précieux.

Mais si nous rendons précieuse une pierre banale, uniquement parce que nous nous mettons à l'aimer... Alors que se passe t-il ? Est-ce que l'esprit qu'il y a à l'intérieur ne va pas nous connecter à quelque chose qui nous anime et dont nous n'avions même pas conscience ?

Cette petite pierre prendra alors toute sa dimension sacrée.

Le domaine du sacré, c'est pareil.

C'est quand on le voit et quand on s'y connecte avec le coeur qu'il nous fait voyager.

Qu'importe la clé ! Qu'importe le langage ou encore nos croyances !

Tout est là. Et ils attendent depuis longtemps que nous soyons prêts à le voir.